Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Nîmes : Phénomène de l'été, le succès fou des albums de coloriage pour adultes


CHRIS NUEZ - MIDI LIBRE 

 

Phénomène de l'été, le succès fou des albums de coloriage pour adultes

C'est hallucinant" : au rayon dédié à la spiritualité, à la santé et au développement personnel de la librairie Sauramps, à Montpellier, Brigitte Martinez n'en revient pas. Déclinés en version mandala, tatouages, vitraux, forêts, animaux, beaux jardins ou carnets de mode, les albums de coloriage pour adultes sont "le" succès de l'été. "Ça booste les ventes du rayon", confie la libraire, surprise par "l'ampleur exceptionnelle du phénomène", qui écrase les ventes des habituelles stars du rayon, Salomé, Christophe André et autre Matthieu Ricard.
"Colorier, c'est aussi retrouver le plaisir de créer". Les clientes n'hésitent pas à grimper au 3e niveau de la librairie pour trouver leur bonheur. Très majoritairement des femmes, de tous âges, qui ne s'arrêtent pas à l'étiquette “antistress” ou “art-thérapie” accolée à ces cahiers pour adultes, également présentés en tête de gondole dans les grandes surfaces, qui se glissent aussi dans les cahiers estivaux des magazines féminins. "La phrase qui revient souvent c'est “On se vide la tête”", témoigne Brigitte Martinez. Ne penser à rien dans une activité jusque-là réservée aux petits qui découvrent le graphisme, le credo du vacancier 2014.
"La page blanche fait peur, l'imaginaire a du mal à se lâcher".Décomplexer et rassurer Hachette, précurseur et leader du marché, confirme le phénomène, qui ressurgit sur Facebook, Pinterest, Instagram ou encore Youtube, vitrine des réalisations les plus réussies sur les réseaux sociaux, où les artistes en herbe échangent aussi des conseils. "Colorier, c'est aussi retrouver le plaisir de créer même si l'on ne connaît pas les règles du dessin. Avec de simples crayons ou feutres de couleur, il est aisé d'obtenir un résultat d'un grand esthétisme. Le coloriage décomplexe et rassure", argumente l'éditeur, qui lâche le gros mot d'"art-thérapie". Plutôt un argument commercial qu'une certitude scientifique. Art-thérapeute à Nîmes, Christelle Nuez est pourtant convaincue de l'intérêt de la démarche ; le coloriage est entré depuis longtemps dans ses ateliers : "La page blanche fait peur, l'imaginaire a du mal à se lâcher. Colorier permet à l'adulte de canaliser sa concentration et son énergie", analyse la thérapeute, enthousiaste.
"On travaille de l'extérieur vers l'intérieur". Elle "en voit franchement" les bénéfices, chez des personnes "qui travaillent deux jours consécutifs sur un coloriage", "ils laissent leurs soucis à l'extérieur". Pas étonnés qu'on leur mette des crayons de couleur dans les mains à vingt, trente ou cinquante ans ? "Pas du tout !" Au contraire, "les idées fusent", assure la thérapeute. Elle a une prédilection particulière pour les mandalas, les premières formes arrivées sur le marché du coloriage pour adultes, toujours dans les best of des ventes et des demandes. Une évidence : "On travaille de l'extérieur vers l'intérieur, c'est un fabuleux travail de recentrage sur soi."